Combien de repas par jour pour maigrir?


Combien de repas par jour doit on prendre pour maigrir et perdre du poids? La réponse à cette question est souvent l’un des plus grands mythes et idée fausse qu’on entend tout le temps dans les médias traditionnels, Internet et les gens qui essaient de dire comment manger sainement.

Demandez à n’importe quel entraîneur, nutritionniste, médecin, alimentation gourou … ou quiconque et ils vous diront la même chose : “Vous devez manger des petits repas tout au long de la journée pour accélérer / garder votre métabolisme élevé”.

En réalité, le raisonnement derrière ce mythe est le suivant : en l’absence de nourriture, le métabolisme ralentit car notre corps cherche à se préserver.

Vraiment? Est-ce ainsi que cela fonctionne? La réponse est non : c’est un des plus grand mythe des systèmes de perte de poids.

Je ne sais pas qui le premier a promu cette idée que manger plusieurs petits repas par jour favoriserait la perte de poids en attisant votre métabolisme, mais il est rapidement devenu le dogme alimentaire. Je pense que l’une des raisons pour lesquelles il est devenu si largement acceptée est qu’il y a derrière des données scientifiques crédibles … mais malheureusement mal comprises.

Il y a deux arguments de base et nous allons les aborder un à la fois.

1/ En entrant dans le mode d’économie d’énergie
Premier argument : votre corps, lorsqu’il est privé de nourriture pendant une période de temps va s’adapter pour bruler moins de calories afin de conserver l’énergie, juste au cas où la pénurie alimentaire continuerait. S’il y avait effectivement une famine, vous seriez heureux que votre corps soit conçu de cette façon. Mais, si vous essayez de perdre du poids, la dernière chose que vous voulez est un rendement énergétique accru. Donc, l’astuce consiste à rassurer votre corps qu’il n’ya pas de pénurie de nourriture en mangeant toutes les quelques heures. C’est la théorie.
C’est logique, n’est-ce pas? Et, c’est un peu vrai. Si votre corps fait face à un jeûne prolongé il ralentira votre métabolisme pour économiser l’énergie. Cependant, ce qu’il faut comprendre c’est que votre corps ne rentrera pas dans ce mode s’il est privé de nourriture pendant 47 heures : en fait, il faut environ trois jours de jeûne ou de restriction calorique grave pour votre corps ajuste sont métabolisme.

2/ La digestion augmente le métabolisme
Le second argument, qui semble encore plus technique et est, par conséquent, encore plus impressionnant, a à voir avec ce qu’on appelle l’effet thermique des aliments. C’est un terme que les scientifiques utilisent pour décrire l’énergie que votre corps dépense de libérer de l’énergie à partir de votre nourriture.
Pensez-y comme une sorte de taxe sur les transactions que votre corps vous fait payer pour convertir l’énergie contenue dans les aliments en une forme d’énergie que vos cellules peuvent utiliser. Si un repas contient 300 calories d’énergie alimentaire, la conversion de l’énergie des aliments en énergie cellulaire peut utiliser jusqu’à 30 calories environ. Donc, on finit avec seulement 270 calories . Certains ont interprété cela comme voulant dire que si votre corps est constamment en train de digérer la nourriture, il sera constamment brûler des calories (via l’effet thermique des aliments). Cela ne marche pas comme ca : l’énergie consommée est proportionnelle au nombre de calories ingérées, que ce soit en 3 repas ou 6!

Il n’y a rien de mal à manger six petits repas par jour au lieu de 3. Certaines personnes trouvent que cela fonctionne mieux pour eux. Par exemple, vous pouvez constater que vous faites de meilleurs choix alimentaires si vous n’avez pas faim entre les repas. Mais rassurez-vous qu’il y ait 4 ou même 12 heures entre les repas n’aura pratiquement aucun effet sur votre métabolisme. Pour booster votre métabolisme retrouvez ici meilleurs conseils.

Bref, mangez le nombre qui vous convient. Si vous constatez que vous mangez moins de calories en mangeant plus souvent, faites le. Dans le cas contraire, restez à 3 repas par jour.

Autres articles recommandés :

Partagez cet article !
Les nouveaux articles par email gratuitement